Le blogue de Robert Rapilly

Sonnet palindrome 12

Oh ce las rêve-ci va radial en note
Jeune valet racé seul brio nectar sûr
Oh coude d’Éloi va souque Fétu-Obscur
T’euphorise dual Io pire menotte

L’âge facture l’air Priape le pelote
Dévisse l’aluni met ici le fémur
Béton gong alerté n’édita béni mur
N’en rumine bâti de n’être la gnognote

Brume félicité mi-nu l’a lessivé
D’étole pelé pair pria le rut café
Galet ton émeri - poil au désir oh ! - pue

Trucs boutefeu qu’osa viole de duo
Chorus rat ce noir blues écarte la venue
Je tonne laid ara vice-versa l'écho

Sonnet palindrome 12'

Égaré, perturbé, crapaüté, l'alerte
Sulpicien gage ment, il bat en l'Adonis
Sublime trope d'âne il écrit rosser Ys
Pégase de Licorne en nos repas à perte

Clos à rapacité d'ale duale inerte
Long is sorely stab tile Semiramis
Et réséda l’air c’est noria tel fer tel fils
L'if, le trèfle tairont ! s’écria la déserte

Si ma rime se lit bats-y le rossignol
Et - renié l'au-delà - de tic à parasol
Ce trépas à personne en roc île de sage

Psy, ressortir ce lien a déporté mil bus
Si nodal n'établit ne me gagne ici plus
Être là le tua par ce brut repérage

E

(sonnet palindrome sur une voyelle)

Elle berce mes rêves en récente Ré
Blet remède ce vent net ne presse vertèbre
Hellène vengeresse lève le nez zèbre
Grève de ceps et sent elfe réverbéré

Mets Électre vedette - j’étête erg en ré
Vêts élève léger, gèle lèvre célèbre,
Verge d'etc., ébènes très ténèbre.
Se peser benêt sert séné becté de gré

Verbe ! L’écervelé, le grège, l'Ève leste...
Verne gréé tété jette dé vert céleste
Mère brève, reflet n'est espèce de ver

Gerbez zen élevé ! L'esse règne venelle
Herbe, trêves serpentent, névé cède mer
Tel béret né cerné se verse mec rebelle

A

Ce sonnet symboliste...

Un bus nommé Sing Sing, terminus régicide,
S’époumone au dépit du seigneur arsacide,
Et, crevé, n’enregistre aucun cénacle nul
En prince dépouillé de belge karakul.

Père d’Humanité vogue en sari torride
Où grince le défi des coques d’Atlantide,
De chique et de jambon évite le cumul,
Morigène un satyre et l’astreint au recul...

Jacquot Gris le chanteur des Ventouses-à-l’Encre :
« Ô falaise alignée et Boeings levant l’ancre
Sans moindre auto ni jazz pour la divine Angkor ! »

L’écorce muskogee affûte le castor
Mais soutient en carême un filet dans la piaule.
À Tolède un trolley roule un tonneau de gnôle.

... peut se résument en un palindrome usant d’une seule voyelle :

Car à l’Alcatraz à Clamart
Ça m’ahana dam Artaban
À plat acta bal à vantard
N’a tsar à Spa las l’astrakan

Adam rama nappa cagnard
Na ! brama là catamaran
À part tabac n’avala lard
Râla l’avança battra Pan

Ara mat à Calamar-Band
Rang à cap Pan-Am Armada
N’a kart salsa l’Apsara-Stand

Rat naval abat catalpa
N’abat ramadan à hamac
Tram Alcazar tacla l’arac

Archives - février 2002

Sélectionner une date

février 2002
« 12345678910111213141516171819202122232425262728 »

Les cases à fond coloré signalent les dates de parution des billets. Les flèches permettent de se déplacer au mois suivant ou précédent.