Le blogue de Robert Rapilly

VOCALISATIONS BIS

CLIQUEZ ICI ET VISITEZ L'APPENTIS SAUCIER...
... CLIQUEZ LÀ ET RENDEZ-VOUS AUX JARDINS DU COLLÈGE VERLAINE !

---

VOCALISATIONS BIS

Gradation :
sans l'ouvrir, choisir un bouquin lu il y a dix ou vingt ans ;
accomplir, plus ou moins au pif, plagiat d'un folio qui vous marqua ;
puis rouvrir l'opus, ici « La Disparition » où GP imita Arthur Rimbaud.

A noir, (un blanc), I roux, U campan, O smalt : aux
jours prochains nous dirons vos apparitions :
A, noirs bodys poilus d'imagos ou grillons
dont bombina l'attrait puant d'humus brutaux,

fjords obscurs ; (nuls parfums virginaux, aiguillons
d'inlandsis... ni douars, rois blancs, frissons floraux) ;
I, carmins, sang vomi, ris d'affriolants crocs
sous un courroux d'alcools hurlant damnations ;

U, sagas, vibratos divins du lac cobalt,
paix aux pâtis diffus d'animaux, galuchat
qu'imprima l'or au front d'assidus mistigris ;

O, l'absolu Clairon d'un flux divin partout,
soupirs qu'a parcourus Cosmos ou Marabout :
- Ô rayon Omicron, lilas dans Son Iris !

Rimbaud 6666

LISEZ MES VŒUX 2012 EN CLIQUANT ICI,
ET RENDEZ VISITE À L'APPENTIS SAUCIER EN CLIQUANT LÀ !

Vendredi 13 janvier, une agence de notation a dégradé l'économie française de sa note AAA. Profusion de textes s'ensuit d'inspiration oulipienne, joyeux antidote à l'appauvrissement proclamé ; par ex. Joël Martin sur Mediapart. Présente contribution, le sonnet Voyelles de Rimbaud sans la lettre A ; et, dans l'élan, sans I, sans U, sans O (Georges Perec, cf. La Disparition, s'est déjà s'est chargé du E).

Poker des voyelles
---
---
(Un noir) – E vierge, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Nous dirons quelque jour vos courses imminentes :
(Rien, noir corset velu des mouches nitescentes
Qui bombillent dessus les essences cruelles,

Golfes d’ombre) ; E, lueurs des fumets et des tentes,
Flèches des névés fiers, rois vierges, vols d’ombelles ;
I, pourpres, lésion, rire des lèvres belles
D’une colère ou des ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Doux les lopins semés de bêtes, douces rides
Que l’hermétisme imprime en nos fronts studieux ;

O, suprême Cornet des strideurs inouïes,
Silences déchirés des Mondes et Génies :
– Ô l’Omicron, briquet violet de Tes Yeux !

Lipogramme en A - Titre + sonnet = gématrie 6666.

---

Le quatuor passa rouge vu
---
---
A khôl, E blanc, (sans rouge), U vert, O bleu : voyelles,
Rapportons quelque jour vos genèses latentes :
A, corset khôl velu des mouches éclatantes
Dont bourdonne l’aplomb des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des forts séracs, ducs blancs, spasmes d’ombelles ;
(Nuls pourpres, sang craché, nul son des lèvres belles
Dans la colère ou les voluptés repentantes) ;

U, cycles, tremblements sacrés de mer chartreuse,
Pacte herbager semé de bêtes, pacte où creuse
Ce qu’estampe Grand Œuvre aux grands fronts penchés tard ;

O, suprême Cornet ample d’haros étranges,
Entractes traversés des Mondes et des Anges :
– Ô l’Oméga, rayon mauve de Son Regard !

Lipogramme en I - Titre + sonnet = gématrie 6666.

---

Rien ni toi vieil océan d’orient en l'occident
ni rien sans la prairie de septentrion en méridien
---
---
A noir, E blanc, I sang, (verdage), O smalt : voyelles,
Je dirai très bientôt vos naissances latentes :
A, brachycères noirs à gaines éclatantes
Bombinant dans l’abord d’abjections vandales,

Golfes d’ombre ; E, bontés des esprits et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, grenats, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère et les ivresses pénitentes ;

(Vains cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés de bêtes, paix des rides,
L’alchimie en gommant des grands fronts le scrabble) ;

O, capital Clairon plein des abois étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
– Ô l’Oméga, rayon violet de Son Œil !

Lipogramme en U - Titre + sonnet = gématrie 6666.

---

Quartet câblé sans timbre bleu
---
---
A jais, E blanc, I brique, U vert, (que du bleu) : timbres,
J’en dirai quelque nuit les naissances latentes :
A, jais du busc velu des diptères à fientes
Qui bruissent par dessus les puantes étreintes,

Spectres d’anse ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, ducs blancs, spasmes sisymbres ;
I, grenats, sang craché, rire des lèvres simples
Dans la fureur et les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux esprits studieux ;

(Suprême Hélice rien plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Sphères et des Anges :
– Eh le Terme, lueur janthine de Ses Yeux !)

Lipogramme en O - Titre + sonnet = gématrie 6666.

Mélenchon pas les tâcherons et les soviets

RECEVEZ DE BONS VŒUX 2012 EN CLIQUANT ICI

L'orthographe « blog » peu à peu s'impose, alors à quoi bon s'encore intituler « blogue » ? Eh bien, désinence augmentée, ornement & salutation, un blogue ça serait un blog de luxe. Quelque chose en vacance du quotidien, affranchi du vague, du gris, du médiocre ; rien du tintamarre qui nous presse si souverainement. Pas d'actualité sinon comme sujet littéraire. Tiens par ex., 2012 et les élections présidentielles en France ; de quoi composer quelques sentences à la mode de Luc Étienne. Sans poésie vague ni sentiment doucereux de l'insatisfaction, non, mais au filtre de l'invention technique. La subversion à ce prix, voyons voir.

---

STROPHES classées dans l'ordre alphabétique des formes : calembour, contrepèterie, katrainbour, palindrome phonétique, palindrome syllabique, quatrine. L'actualité, pauvre mais bavarde, pourrait accroître ce billet au cours des semaines.

---

CALEMBOUR
Alphonse Allais et François Caradec l'assurent, les meilleurs calembours sont les pires.

Mélenchon pas les tâcherons et les soviets !

Autrement dit, faut pas prendre les ouvriers spécialisés pour des conseils de délégués élus.
Variante, ne pas confondre ces mêmes conseils avec du poisson à caviar :

Mélenchon pas l'esturgeon et les soviets !

---

CONTREPÈTERIE

Écologie ?
OK Joly !

---

KATRAINBOUR
Sorte de fable express, devinette au cœur d'un quatrain d'octosyllabes ; une œuvre citée du dédicataire aide à la résolution (ci-dessous « Fouquet's », « PS » et « prise d'intérêts illégale »).
Davantage sur le katrainbour ici, sur sa déclinaison anglo-saxonne le punkwatrain et .

Rendez-vous Fouquet's, cercle des
fortunes en douillette niche
fiscale, dont nul coup de dés
n'abolit rutilance riche.

Nickel hasard cosy.
= Nicolas Sarkozy
Réputé gel à mous remous,
il paraît qu'ondulant tu couves
au petit chef le croc des poux.
PS : Et que s'agrippe aux touffes !

Flan, sois aux lentes !
= François Hollande
Eh ! ton frac chic tu découdras
où s'escamotait l'argent sale.
Oh ! te voici dans de beaux draps :
prise d'intérêts illégale.

Ah ! linge huppé...
= Alain Juppé

---

PALINDROME PHONÉTIQUE
Le palindrome phonétique est un cas particulier de contrepèterie. Luc Étienne, qui a tenu l'Album de la Comtesse au Canard enchaîné, a aussi publié « L'art du palindrome phonétique » (BO n°27). À quelques contorsions d'oreille près (par ex. confondre les sons « un » et « in »), l'enregistrement diffusé à l'envers restitue le même texte, très intelligible. Deux maximes ci-dessous, obscènes, sont réduites à leur moitié présentable ; devinettes exactement comme dans l'Album de la Comtesse.

Rude à la biche à racket,
homme accédant d'escamoter Karachi :
Balladur.
Rocco, un toubib, eut la lubie Boutin au corps.
Chirac : artiche à gâchis, tracas riche.
Copé l'écœure, quelle époque !
Emmenez vœux chéris, virez Chevènement !
Hollande est dans l'eau.
Oh ! l’Eva Joly loge à vélo.
Jappe-le ni roquet ni matou qui coûta minet : Corinne Lepage !
N'épelez ce délice ni rame, Marine si laide c'est Le Pen.
Nés peloton, honte aux Le Pen.
Oh ! crasse élue, candidat n'est Peul...
Sarkozy vise aux crasses.
Kid Rémi te pela, souda la mise aux crasses ?
Élu qui est valise aux crasses
comme en slip à ténu décor,
roquet d'une étape, il s'en moque :
Sarkozy l'a véhiculée.
Un peu livide, dis, Villepin ?
Molle Elbe affadit Villepin ;
ça l'écœure et Dominique aime.
Mais qui n'y modère qu'hélas
un peu livide, affable est l'homme ?

---

PALINDROME SYLLABIQUE afin que le candidat centriste bénisse l'attachement de la Métropole Nord à la Grande Boucle :

Qu'oint Tour, Bayrou le lie à Lille, Roubaix, Tourcoing !
-> KOIN-TOUR-BÉ-ROU-LE-LI-A-LI-LE-ROU-BÉ-TOUR-KOIN <-

---

QUATRINE
La quatrine est une n-ine dont les éléments permutent en gidouille ;
exemple, les syllabes de Her / vé / Mo / rin :

Rein, air mauvais,
vérin, mohair :
Hervé Morin.

GESTÉRÉOMÈTRE 2012


Ici le Gématron de Gilles Esposito-Farèse.
Là deux pages sur la gématrie, avec Hugo, Roubaud, Gef et Schulz.
Voir aussi l'article autostéréogramme de Wikipédia.
Post-scriptum - Aux dernières nouvelles El Ferrocarril de Santa Fives tient la cadence.

Archives - janvier 2012

Sélectionner une date

janvier 2012
« 12345678910111213141516171819202122232425262728293031 »

Les cases à fond coloré signalent les dates de parution des billets. Les flèches permettent de se déplacer au mois suivant ou précédent.